Comment cirer ses souliers ?

 

1 - Dépoussiérez

Avec une brosse souple, commencez par retirer toutes les impuretés, les poussières, voire les traces de boue. 

2 - Crème nourrissante  

De temps en temps, appliquez une crème de type « crème universelle Saphir » qui va permettre de nettoyer le cuir et de le nourrir en profondeur. Pour cela, utilisez un palot ou un chiffon.

3 - Le crémage 

Appliquez un peu de crème colorante que vous aurez choisie de la même couleur que le cuir à l'aide d'un nuancier. Utilisez un palot ou un chiffon, faites bien pénétrer et laisser sécher naturellement pendant au moins 30 min. Faites reluire avec une brosse souple (en poils de chèvre ou crin de cheval). Cette étape est importante pour bien entretenir vos chaussures, cela va les hydrater et leur apporter un peu de gras. À effectuer tous les 3 cirages environ. 

4 - Le cirage 

Vous aurez remarqué qu'il existe beaucoup moins de couleurs disponibles dans le nuancier des pâtes de cirage. Choisissez-la proche de celle de votre cuir ou d'une couleur plus foncée. Ne vous inquiétez pas, la pâte de cirage pénètre très peu le cuir et ne changera pas la couleur de vos chaussures. En revanche, cela peut lui donner un peu de profondeur. Utilisez un chiffon en coton pur, et appliquez le cirage en petites quantités en effectuant de petits cercles (vous pouvez également passer un peu de cirage sous la chaussure, au niveau de la cambrure). Laissez sécher, puis passez un tout petit coup de brosse à reluire, et voilà ! Vos chaussures sont prêtes.

5 - Le glaçage 

Quoi ! Elles ne brillent pas encore assez ? Eh bien, il va falloir vous armer de patience avant de maîtriser l'art du glaçage. Si l'expliquer est simple, réaliser un glaçage peut prendre un peu de temps. 

Il vous faudra le chiffon en coton et la pâte de cirage précédemment utilisés ainsi qu'un peu d'eau !

Entortillez le chiffon autour de deux doigts, mouillez-le très légèrement puis prélevez un tout petit peu de cire. Appliquez le mélange en faisant de petits cercles sur les bouts durs de la chaussure (pointes et contrefort), ne glacez pas la chaussure au niveau des plis d'aisance ou des coutures, le vernis ne tiendra pas. Recommencez cette action de nombreuses fois... 

Le frottement répété du chiffon va chauffer la cire et la rendre brillante. Tout est dans le touché, dans la sensation du « glissé » du chiffon sur le cuir, dans la bonne proportion d'eau et de cire. Sur une chaussure qui a déjà été glacée, l'effet vernis peut revenir en quelques minutes. Une fois la brillance jugée suffisante, ne brossez pas et laissez sécher. 

Le cuir de vos chaussures est maintenant en pleine forme et sera plus résistant face aux agressions (éraflures, eau, poussière...) 

*toutes les opérations décrites doivent être réalisées avec embauchoirs. Retirez les lacets pour éviter de les salir avec les crèmes.