Après vous, je vous en prie

 

  Lorsqu'il faut franchir un seuil de porte, on doit laisser passer la personne qui a la préséance, c'est-à-dire les femmes, ou votre supérieur hiérarchique, par exemple. Si jamais la personne "refuse" et vous invite à passer le premier, vous devez prendre cette invitation comme une obligation. Pas question de se renvoyer la politesse plusieurs fois.